Institut Méditerranéen d’Océanologie
Accueil du site > Agenda > Thèses > Soutenance de thèse : le 16 mai 2018 à Nouméa, Chloé Martias (CEM) soutiendra (...)

Soutenance de thèse : le 16 mai 2018 à Nouméa, Chloé Martias (CEM) soutiendra sa thèse "Dynamique de la matière organique dissoute colorée et fluorescente en zone lagonaire tropicale dans le Pacifique Sud (Nouvelle Cadélonie) : influences climatiques et anthropogéniques"

Version imprimable de cet article

Directeur de thèse : Cécile Dupouy, chargé de recherche
Co directeur de thèse : Marc Tedetti, chargé de recherche

Les collègues du MIO (Marseille et Toulon) désireux d’assister a la soutenance de la these de Chloe Martias le 16 mai de 8h a 12h (heure de la métropole) en visioconference a l’UNC Noumea, le 16 mai de 17h a 21h

Il y a aura donc 4 ponts RENATER avec 1/ Banyuls sur Mer (Ingrid Obernosterer), 2/ Tunis (Marc Tedetti), 3/ Marseille (salle Egée) et 4/ Toulon (MIO).

Les membres du jury seront :

M. FARID JUILLOT -> IMPMC, UMPC, Sorbonne Universités
Mme EMMA ROCHELLE-NEWALL -> IEES-Paris, UMPC, Sorbonne Universités
M. YVES LETOURNEUR -> ISEA, Université de Nouvelle Calédonie
Mme INGRID OBERNOSTERER -> LOMIC, UMPC, Sorbonne Universités
Mme CECILE DUPOUY -> MIO, Université d’Aix-Marseille
M. MARC TEDETTI -> MIO, Université d’Aix-Marseille

Seront présents à l’UNC Noumea :

- YVES LETOURNEUR, Président du Jury
- CECILE DUPOUY, Directrice de these
- FARID JUILLOT, Rapporteur de thèse
- EMMA ROCHELLE-NEWALL, Rapporteur de thèse

Par visioconference à Banyuls sur Mer (LOMIC, CNRS PARIS 6) :

- INGRID OBERNOSTERER, Examinatrice

Par visioconference à SFAX, Tunisie :

- MARC TEDETTI, Directeur de thèse

Résumé :

Le lagon de la Nouvelle Calédonie (Pacifique Sud-Ouest) est drainé par les entrées fluviales et océaniques sous la pression de l’érosion des sols ultramafiques (enrichis en Nickel et Cobalt).
Le but de cette thèse est de mieux comprendre les sources et la variabilité spatio-temporelle de la matière organique dissoute colorée (MODC) et fluorescente (MODF) le long de continuum rivière-côte-lagon-large en zone lagonaire tropicale du Pacifique
dans un contexte de changement climatique et d’anthropisation locale (activité minière).
Les côtes Est et Ouest calédoniennes ont été échantillonnées pendant 1 an et demi et pendant la campagne CALIOPE 3 (côte Est) lors d’un épisode El Niño fort (2015-2016), ponctués de forts épisodes pluvieux. L’analyse parallèle factorielle (PARAFAC) des matrices d’excitation-émission de fluorescence (MEEFs) a abouti à l’identification de 5 fluorophores : humique-like marin, 2 tyrosine-like, et tryptophane-like d’origine autochtone issus des compartiments phytoplanctoniques et bactériens,
et un fluorophore humique-like d’origine allochtone provenant des rivières drainant les côtes
La MODC à 350 et 442 nm suivait une dynamique fortement dépendante des apports fluviaux pouvant être découplée de ladynamique de la MODF. La MODF sur la côte Est suivait un cycle saisonnier (saison sèche/humide) contrairement à la côte Ouest dépendante d’évènements pluvieux sporadiques. Des fluorophores (humique, tyrosine et tryptophane-like) ont montré des affinités avec certains métaux traces (Nickel, Manganèse, Cobalt), ce qui a permis de développer une expérience de quenching de fluorescence pour déterminer le pouvoir complexant de la MODF naturelle.