Institut Méditerranéen d’Océanologie

MERMEX

Version imprimable de cet article

MERMEX est le programme d’Océanographie du Chantier MISTRALS (Mediterranean Integrated STudies at Regional And Local Scales : http://www.mistrals-home.org/spip/?lang=en) qui est un programme décennal de recherche, pour la compréhension du fonctionnement du bassin méditerranéen sous l’effet du changement global de la planète.
MERMEX est soutenu par le LABEX Objectif Terre Méditerranée (OT-Med) et est validé par les programmes internationaux de l’IGBP (SOLAS, LOICZ, IMBER).

En tant que mer semi fermée, la mer Méditerranée est un modèle unique. Plus sensible que les océans aux variations de flux liées aux interactions mer-atmosphère, eaux douces-eaux salées, elle est soumise aux évolutions rapides et aux fluctuations drastiques. Dans un article cité en bas de page, une centaine de scientifiques ont synthétisé les connaissances sur les processus biogéochimiques en jeu dans la Méditerranée.
Fruits de ce bilan les questionnements sur les réponses de la mer Méditerranée au changement global du 21ième siècle, font l’objet des axes de recherche du programme MERMEX (Marine Ecosystem Responses in the Mediterraneen EXperiment) dans les dix années à venir.

  • Quel est l’impact des modifications de stratification des masses d’eau et plus globalement de la circulation thermohaline, sur la distribution spatio-temporelle des sels nutritifs et leur bilan ? En particulier sur la séquestration de carbone et l’origine des efflorescences planctoniques.
  • Comment les changements en apports de sels nutritifs liés aux transports affecteront-ils leur disponibilité dans la couche euphotique de la Mer Méditerranée, l’abondance relative des producteurs primaires et des niveaux trophiques supérieurs ?
  • Quelles sont les concentrations typiques de contaminants chimiques dans les différentes masses d’eau de la Méditerranée ? Quelles sont leurs sources et où se déversent-ils ? Quelles sont leurs variations saisonnières ?
  • Quel est le rôle de la zone côtière (rivières, grandes villes, décharge des eaux souterraines) dans le bilan matière de la mer Méditerranée, particulièrement en termes de carbone, sels nutritifs, contaminants ?
  • Est-ce que les changements de fréquence et d’intensité des catastrophes naturelles conduit à la dispersion et à la dilution de cette matière ou bien à son accumulation dans des compartiments spécifiques ?
  • Quel est l’impact de l’évolution du rayonnement sur les processus biogéochimiques dont la production primaire, les processus de dégradation du carbone organique particulaire, la dégradation de la matière organique dissoute et les polluants ?
  • Quels sont le taux actuel de variation de température et pH en mer Méditerranée, son évolution prévisible ? Quel est son impact sur le phénomène de pompe biologique qui transporte le carbone inorganique dissous de la surface vers le fond ? Sur le fonctionnement des écosystèmes pélagiques et benthiques ?
  • Est-ce que le milieu méso-pélagique et les eaux profondes seront fortement affectés par le changement global ?
  • Est-ce que le réchauffement des eaux de surface modifiera la structure des communautés planctoniques de l’écosystème pélagique, en faveur du nanophytoplancton et des méduses ?

Ref. MERMEX group, 2011. Marine Ecosystems Responses to climatic and anthropogenic forcings in the Mediterranean. Progress in Oceanography (91) : 97-166

Voir en ligne : http://mermex.pytheas.univ-amu.fr