Institut Méditerranéen d’Océanologie
Accueil du site > Agenda > Congrès nationaux et internationaux > CNRSxSTART-UP : le CNRS consacrera une journée à ses start-up le 10 octobre (...)

CNRSxSTART-UP : le CNRS consacrera une journée à ses start-up le 10 octobre 2018

Version imprimable de cet article

Avec plus de 1 400 entreprises créées depuis 1999, le CNRS affiche un bilan de valorisation et de transfert par voie de start-up extrêmement positif. Le 10 octobre 2018, le CNRS accueillera ses start-up dans son siège pour une journée exceptionnelle d’échanges, qui sera suivie par la cérémonie de la Médaille de l’innovation 2018.

Le 10 octobre 2018, le CNRS organisera la première rencontre avec ses start-up. Sous la forme d’ateliers et d’échanges avec des start-up remarquables issues des laboratoires du CNRS, CNRSxStart-up s’adressera aux chercheurs-entrepreneurs, aux doctorants et aux jeunes chercheurs qui ambitionnent de se lancer dans l’aventure de la création d’entreprises, mais aussi aux partenaires du CNRS et aux acteurs de l’écosystème de l’innovation et du transfert. Elle sera l’occasion de réunir les entreprises innovantes de l’organisme, d’entendre leurs témoignages et de montrer les outils et services que le CNRS met en œuvre pour accompagner le développement. Ainsi quatre ateliers aborderont des questions-clés pour les créateurs de start-up : « de l’idée à la création de start-up », « la levée de fonds », « l’accompagnement par des grands groupes » et « la formation à l’entreprenariat » avec la participation de Sensome, Keeex, Hello Tomorrow et Thrust me.

L’objectif de cette journée sera également de donner le gout d’entreprendre à des jeunes chercheurs et doctorants Pour ce faire quatre réussites remarquables liées au CNRS seront particulièrement mises à l’honneur :

- Damae medical, créée en 2014 et issue des recherches du Laboratoire Charles Fabry (CNRS/Institut d’Optique Graduate School/Université Paris-Sud), diagnostique par imagerie médicale les tumeurs cutanées ;
- OliKrom, créée en 2014 sur la base des travaux du Laboratoire ondes et matière d’Aquitaine (CNRS/Université de Bordeaux), conçoit, produit et intègre des pigments intelligents à changement de couleur ;
- Nextmind, spin-off du Laboratoire de sciences cognitives et psycholinguistique (CNRS/ENS Paris/EHESS) créée en 2017, développe de nouveau capteurs cérébraux à la fois performants et ergonomiques ;
- Greenerwave, fondée en 2015 et issue de l’Institut Langevin (CNRS/ESPCI ParisTech/UPMC/Université Paris Diderot/Inserm), développe des miroirs intelligents améliorant significativement la qualité des communications sans fil.

L’évènement se clôtura par la cérémonie de remise de la Médaille de l’innovation 2018. Créée en 2011 pour honorer une recherche exceptionnelle sur le plan technologique, thérapeutique, économique ou social, la Médaille de l’innovation récompense chaque année des personnalités scientifiques dont les recherches ont conduit à une innovation marquante.

Le CNRS, sixième déposant de brevet en France, est classé au 8e rang des organismes publics de recherche les plus innovants au monde1. Ces chiffres reflètent l’ambitieuse politique de valorisation du CNRS qui encourage, depuis maintenant plus de 30 ans, la valorisation des technologies provenant de ses laboratoires notamment via la création d’entreprises.

Les start-up du CNRS en chiffres

- Plus de 1 400 start-up créées depuis 1999
- 2 millions par an depuis 2014 investis dans le programme de pré-maturation
- 7 start-up introduites en bourse
- 32 prises de participation de CNRS Innovation, filiale nationale de valorisation du CNRS
- Plus de 20 start-up créées ou en cours de création ont bénéficié du programme de pré-maturation du CNRS