Institut Méditerranéen d’Océanologie
Accueil du site > Agenda > La Recherche ailleurs > Disparition de Pierre Soler, directeur de recherche IRD, directeur de (...)

Disparition de Pierre Soler, directeur de recherche IRD, directeur de l’Observatoire Midi-Pyrénées

Version imprimable de cet article

Pierre Soler est décédé le 15 mai à l’âge de 63 ans des suites d’une longue maladie.

Ingénieur des mines, diplômé de l’École nationale supérieure des Mines de Paris, Pierre Soler était également titulaire d’une thèse d’ingénieur-docteur en géologie minière de l’École des Mines et d’une thèse de doctorat d’État en sciences de la terre de l’université Pierre et Marie Curie (UPMC).

Géologue-géochimiste, il est entré à l’Institut en 1979. Il y a conduit des recherches sur les applications de la géochimie à la compréhension de l’évolution des chaînes de montagnes et des gisements métalliques associés, puis à l’interprétation des enregistrements paléoclimatiques, en particulier dans les Andes, terre de recherche et d’affection.

De 1994 à 1998, Pierre Soler a dirigé le Département terre, océan, atmosphère de l’Institut avant d’être nommé directeur du Laboratoire d’océanographie dynamique et de climatologie de l’UPMC (1999-2003) puis représentant de l’IRD au Pérou (2004-2007). Il a dirigé le Département milieux et environnement de l’IRD (2008-2011), puis a été directeur des programmes de recherche et de la formation au sud au sein de l’Agence inter-établissements de recherche pour le développement (ex AIRD). Fin 2011, il a été nommé directeur de l’Observatoire Midi-Pyrénées, dont l’IRD est l’une des tutelles et responsable du pôle « Univers, planète, espace, environnement » de Toulouse-III Paul-Sabatier.
Brillant Scientifique, il avait mis sa vision d’une recherche internationale de haut niveau et sa capacité de synthèse au service de l’Institut, et savait encourager les programmes novateurs ou "découvrir" et recruter les jeunes chercheurs d’avenir de nos UMR.

Pierre Soler a été promu dans l’ordre de la Légion d’Honneur le 14 juillet dernier. Il était un pilier de l’Institut, très impliqué dans le rayonnement scientifique et la vie institutionnelle de l’IRD. Il a notamment été membre du conseil scientifique de 2013 à 2016.

En 2015, le président-directeur général de l’Institut lui a confié la coordination de l’élaboration du Plan d’orientation stratégique, un jalon important de la nouvelle dynamique de l’Institut. Il a à ce titre fait le lien avec les différentes réflexions sur lesquelles cette élaboration a pu s’appuyer, notamment le Rapport de conjoncture et de prospective scientifiques et l’évaluation de notre établissement par l’HCERES.

Pierre Soler a toujours été un ambassadeur brillant et convainquant de l’IRD. D’une intelligence remarquable, d’une solidarité et d’une générosité constantes et d’un tempérament allègre, il laisse à tous un modèle de science et d’humanisme.
Profondément affectés par la disparition d’un des leurs, tous les membres de l’Institut s’associent à la peine de sa famille et de tous ses proches.

Les obsèques civiles ont lieu ce vendredi 19 mai à 14 h 30 au Crématorium de Cornebarrieu (31).
Ni fleurs, ni couronnes. Des dons peuvent être faits au profit de la Ligue contre le Cancer. Contact : PF Toulouse Métropole, 2 rue de l’abbé Jules Lemire, 31300 Toulouse, Tél. 05 61 16 12 12