Institut Méditerranéen d’Océanologie
Accueil du site > Nos résultats > Paru dans les médias > Conditions de recrutements en CDD auprés de Protisvalor, filiale de (...)

Conditions de recrutements en CDD auprés de Protisvalor, filiale de l’AMU

Version imprimable de cet article

Veuillez trouver les conditions de recrutements en CDD auprés de Protisvalor, suite à la visite récente de Brigitte Pantat, auprés de cette filiale privée de l’AMU.
N’hésitez pas à prendre contact avec elle pour de plus amples renseignements

- Protisvalor (filiale de l’AMU) sous statut privée, ne propose que des CDD d’une durée inférieure à 18 mois ou des CDI de mission (leur durée est égale à celle du contrat mère). Protisvalor ne « cédéise » pas.
- L’agent recruté en CDD reçoit son salaire ainsi qu’une prime de précarité en fin de contrat. Celui en CDI de mission reçoit son salaire, une prime de fin de mission mensuelle et à la fin une prime de licenciement. Si l’on renouvelle le CDI de mission, on ne pourra pas recruter l’agent à un salaire inférieur au précédent.
- La grille des salaires Protisvalor n’a aucun lien avec celles de nos Tutelles. Un IR par exemple correspond à un CR. Cela peut pénaliser nos post-doctorants. Un conseil : demandez qu’il soit noté dans leurs contrats qu’ils occupent la fonction de chargé de recherche.
- Un cadre, pour Protisvalor, est un agent ayant plus de 2500 € brut. Seuls les cadres bénéficient d’une prévoyance (assurance axa couvrant les risques de décès, incapacité temporaire de travail et invalidité) payée par Protisvalor.
- Protisvalor n’est pas soumise à la loi Sauvadet, cependant elle doit demander l’accord de l’AMU pour recruter un agent ayant longtemps été employé par un organisme public.
- Dans le coût chargé pour le laboratoire, Protisvalor prévoit une prise en charge des tickets restaurant (60 %), le remboursement partiel des transports en commun, l’adhésion à une mutuelle. Si nos agents ne veulent pas de ces avantages, le montant prévu en trop doit normalement être reversé au contrat mais il peut aussi être versé à nos agents sous forme de prime exceptionnelle (à faire à chaque date d’anniversaire de l’embauche). Ces primes sont soumises aux charges patronales aussi nos agents n’en recevront-ils pas la totalité. Veillez cependant à ce que cette dépense soit justifiable auprès du financeur.
- Pour tout recrutement de personnel étranger ayant besoin d’un visa scientifique pour travailler, pensez à me contacter afin que je fasse des démarches auprès de la DRI/AMU deux mois avant l’embauche car Protisvalor ne s’en occupe pas.
- Protisvalor propose des contrats de 35 h mais nos agents travaillent 38h30. Il faut donc penser à demander un avenant au contrat de travail.
Ces heures supplémentaires octroient des RTT (13 jours moins 1 jour (Pentecôte) soit 12 jours) en plus des 2.08 jours ouvrés par mois travaillé. Il est conseillé d’utiliser d’abord les RTT car ils ne sont pas reportables alors que les congés non utilisés peuvent l’être jusqu’au 28 février de l’année suivante. L’agent doit prendre tous ses congés avant la fin du contrat, cependant Protisvalor peut parfois payer une petite partie des jours non pris.
- L’agent doit effectuer lui-même ses démarches auprès de la sécurité sociale CPAM (Améli.fr). Il peut conserver sa mutuelle. S’il n’en n’a pas et si son contrat dépasse 6 mois, il devra accepter celle de Protisvalor.
- L’agent ayant fait une demande de mission, est couvert en cas d’accident mais l’assurance de Protisvalor ne couvre pas tout ; il est fortement conseillé de prendre une assurance supplémentaire lors de l’achat du billet de transport à Orsud.
- Protisvalor est soumise à un quota de stagiaires qu’elle ne peut dépasser.