Institut Méditerranéen d’Océanologie

Axes de Recherche

Version imprimable de cet article

Équipe 5 : Écologie Marine et BIOdiversité (EMBIO)
Responsable : François Carlotti

Nos objectifs se concentrent autour de 4 thèmes de recherches selon l’organisation suivante :

AR1 : Modifications de la structure des écosystèmes marins

EMBIO étudie les modifications de composition et d’organisation des communautés, tant du point de vue des espèces que des indicateurs globaux, sous l’effet des changements environnementaux, y compris ceux liés à l’introduction d’espèces exotiques dans l’écosystème.
• Dynamique des communautés pélagiques et benthiques en milieu côtier
• Caractérisation de la structure de taille et de la distribution spatiale des communautés pélagiques
• Impact des espèces introduites sur la composition et l’organisation des écosystèmes marins


AR2 : Modifications fonctionnelles des écosystèmes marins

EMBIO met en place des méthodes permettant d’aborder le fonctionnement des écosystèmes par des études de mécanismes (processus trophiques et métaboliques, dynamique de populations) et par des approches globales (dynamique des spectres de taille des communautés planctoniques et nectoniques, traceurs biochimiques, modélisation). L’équipe est amenée à évaluer la productivité des écosystèmes de différentes écorégions. Elle a une forte activité dans les milieux côtiers qui sont des milieux d’interactions et de productivité élevées à forte importance économique (ex. golfe du Lion). Ces zones sont non seulement soumises aux changements du milieu marin, mais aussi aux modifications des interactions terre-mer induites par le changement global (apports des fleuves, aérosols) et les activités humaines (augmentation des contaminants, anthropisation du littoral, pêcheries). Il est donc capital de comprendre comment le fonctionnement de ces écosystèmes peut évoluer ou se maintenir en fonction de ces différents forçages (Costanza et al., 2007).
• Fonctionnement trophique des écosystèmes côtiers
• Dynamique des spectres de taille et flux de matière en milieu pélagique
• Modification du fonctionnement des écosystèmes marins par des perturbations anthropiques et climatiques
• Modélisation du fonctionnement trophique des écosystèmes côtiers et hauturiers]

AR3 : Couplage pélagique-benthique

Le fonctionnement des écosystèmes marin est assuré par le couplage des compartiments pélagique et benthique qui sont souvent étudiés comme des entités disjointes. En zone côtière, ce couplage est particulièrement fort avec des flux importants de matière entre les deux milieux (Smith et al., 2006). Cet aspect du fonctionnement des écosystèmes marins côtiers a rarement été étudié dans son ensemble. L’équipe EMBIO est composée d’experts de ces deux compartiments qui collaborent fortement à travers divers projets.
• Cycle de vie des organismes à phases benthiques et pélagiques
• Echanges de matière entre écosystèmes pélagiques et benthiques

AR4 : Modélisation et analyse de données – Développements méthodologiques

Les travaux de modélisation et d’analyse de données de l’équipe sont intégrés dans les différents axes de recherche précédents et dans les axes transverses. Cependant, une des spécificités de quelques membres de l’équipe consiste à développer de nouvelles méthodes d’analyse des propriétés des modèles aussi bien que de statistiques. Ces développements se font dans l’objectif majeur de synthétiser au maximum l’information, qu’elle soit contenue dans des jeux de données complexes ou dans les dynamiques que peuvent générer des modèles.
• Analyse de données fonctionnelles
• Systèmes dynamiques
• Théorie de Dynamique Adaptative
• Analyse de données ordinales