Institut Méditerranéen d’Océanologie

Axes de Recherche

Les recherches d’ordre environnemental : approches culturales et moléculaire (isolement de micro-organismes, écologie moléculaire, métagénomique, métatranscriptomique)

  • Interactions microbiennes dans les sédiments marins à l’interface entre les zones oxygénées et les zones dépourvues d’oxygène (notion de gradient d’oxygène et d’associations syntrophiques).
  • Microorganismes aérobies et anaérobies intervenant dans le cycle de l’azote (e.g. fixation et production de l’azote, réduction des nitrates, oxydation de l’ammonium etc…) et du soufre ( e.g. réduction du sulfate, du soufre élémentaire, etc…) et du carbone (production d’acides organiques, de CH4 et de CO2), producteurs potentiels de gaz à effet de serre ( N2O, CO2, CH4 etc…) .
  • Compréhension du fonctionnement microbien des environnements extrêmes (systèmes hydro-alcalins marins de la baie de Prony en Nouvelle-Calédonie, environnements hypersalés de Tunisie, environnements thermoacidophiles du Mexique, systèmes hydrothermaux terrestres d’Algérie, réservoirs pétroliers).
  • Etude de la bioluminescence dans l’environnement marin profond : impact écologique ?

Les recherches d’ordre fondamental (transcriptomique)

  • Mécanismes de dégradation des hydrocarbures en présence et en absence d’oxygène à basse et haute température ou en milieu hypersalé.
  • Mécanismes d’oxydation de molécules récalcitrantes.
  • Mécanismes d’adaptation des microorganismes piezophiles aérobies et anaérobies.
  • Relation oxygène-microorganisme (stress oxydant).

Les applications industrielles

  • Biocorrosion des métaux
  • Production de magnétites par les bactéries magnétotactiques
  • Production de plastiques biodégradables par les micro-organismes extrêmophiles
  • Production de métabolites d’intérêt médical
  • Microbiologie des réservoirs pétroliers
  • Production d’hydrogène à partir de la biomasse